Notre charte

Nous accueillons joyeusement l'humanité des personnes et appliquons la charte de beta.gouv.fr inspirée de celle de GOV.UK.

Télecharger en version PDF

Ici, on a le droit…

  • de dire « je ne sais pas »

  • de demander à ce que quelque chose soit clarifié

  • de rester chez soi quand on se sent malade

  • de dire qu'on n'a pas compris

  • de demander ce que signifient les sigles

  • d’oublier des trucs

  • de se présenter

  • de s’appuyer sur l’équipe

  • de demander de l'aide

  • de ne pas tout savoir

  • d’être silencieux certains jours

  • d’autres jours, de parler fort, de rire et de faire des vannes

  • de mettre son casque sur les oreilles

  • de dire « non » quand on n’a pas le temps

  • de faire des erreurs

  • de chanter

  • de soupirer

  • de ne pas consulter ses mails sur son temps libre

  • de ne pas consulter ses mails tout le temps au boulot

  • de demander sur Slack

  • de demander en personne aux collègues

  • de s’isoler pour se concentrer

  • de donner son avis sur le travail des autres

  • de critiquer ce qui nous met mal à l'aise

  • d'accepter quand quelqu'un propose du café

  • de préférer le thé

  • de grignoter

  • d'avoir un bureau en désordre

  • d'avoir un bureau bien rangé

  • de bosser comme on a envie de bosser

  • de demander à la hiérarchie de résoudre un problème

  • d'avoir un jour sans

  • de prendre sa journée

D'après Gov.UK, traduction par BetaGouv.

Après avoir adopté cette charte en bloc, on a aussi décidé :

Ici, on a le droit…

  • de saluer et d'être salué·e comme on le souhaite: avec ou sans contact

  • de dire "ce que tu viens de dire est déplacé" quand on est témoin ou victime d'une remarque sexiste, raciste ou plus généralement déplacée (il est conseillé de ne pas en ajouter et notamment de ne pas sermonner ; on parle aussi de "call-out" pour décrire ce protocole)

Edit on GitHub